Vers une économie de troc révolutionnaire

Avec l’intensification du travail, le temps d’autosatisfaction étant passé, il s’agit donc de mettre en place un bon système d’échange qu’on appelle économie de troc. C’est l’échange des denrées alimentaires contre d’autres denrées alimentaires incluant des marchandises. Cette économie de troc va faire face à quelques difficultés qui vont mettre à mal ce système d’échange entre les hommes.

Les difficultés de l’économie de troc

L’économie de troc fait face tout d’abord à un problème de transport, si les acteurs à l’échange sont loin l’un de l’autre, comment la marchandise sera transportée et en toute confiance et aussi si le bien n’est pas évident à transporter. Cette même économie fait aussi face à la double coïncidence des besoins; il faudrait que l’autre acteur ait vraiment besoin du bien que vous détenez. Aussi, le temps de recherche où il s’agit de trouver une personne qui a besoin de ce que l’on possède et que cette personne ait ce que l’on désire aussi.  Une autre limite du troc est  la comptabilité, le système de prix est devenu très complexe. Ces difficultés ont mis un frein à l’évolution de l’économie de troc.

Révolutionner le troc

Pour rendre les échanges plus commodes, les hommes ont décidé de révolutionner ce moyen d’échange entre les hommes afin qu’il y ait plus d’équité et que les troqueurs ne soient pas face à des pertes. Le troc est devenu un métier déjà légal; on peut l’exercer aisément et en toute conformité avec la loi. Aussi, il existe des plateformes virtuelles, et des boutiques de troc ou les acteurs peuvent échanger des biens de bonne qualité et en tout sécurité; comme dans les clubs de troc. Pour plus d’assurance par exemple, dans le cadre du troc dans l’immobilier, des taxes sont appliquées et des normes et règles juridiques sont à suivre avec l’assistance d’un huissier et d’un avocat. Aussi les banques de nos jours s’intéressent à l’économie de troc et offrent un cadre sécurisé aux clients intéressées par les échanges. Le troc aussi en petite communauté qui renforce les liens inter et intracommunautaire a permis d’assurer un élan de solidarité envers ceux qui en ont le plus besoin. De nos jours, il est par exemple possible de troquer des packs alimentaires contre des vêtements pour enfants, ou bien d’échanger un service de pelouse tondue contre des biens matériels. L’économie de troc s’est diversifiée, intensifiée et s’est réglementée.

Un autre aspect du troc

De nos jours, les acteurs au troc ont compris que cette forme d’économie permet d’économiser et surtout de préserver l’environnement. L’économie de troc est venue tout changer dans les habitudes et les mentalités des hommes. C’est une économie écologique, économique et qui permet à chaque couche sociale de satisfaire ses besoins. Le cas d’un père de famille ayant perdu son travail, ce dernier pourra proposer des services dans des clubs de troc ou des plateformes afin d’assurer les besoins de sa famille.

Cliquez pour voter pour cet article
[Total: 3 Moyenne: 4.7]