La valeur des objets

C’est avec le troc qu’on a compris que les objets que nous détenons représentent plus que de l’argent à nos yeux. Les échanges commerciaux depuis la nuit des temps ont toujours pu apporter une signification importante aux différents trésors que nous possédons. Avoir un objet en échange d’un autre pour lequel la valeur est estimée être équitable permet aux deux commerçants d’être gagnant-gagnant. Le troc fait en sorte que l’on se détache de la valeur indicative de l’argent, pour mieux apprécier la valeur des objets que l’on a et sue l’on va recevoir à la suite d’un échange.

Pas d’arnaque dans les échanges

Le fait pour les troqueurs d’échanger des biens précieux entre eux, permet redonner plus de valeur aux objets échangés. En effet, la plupart des échanges commerciaux qui se font entre objet et argent ne sont pas toujours équitable. Parfois on se sent arnaqué et on a l’impression d’avoir entre ses mains une somme navrante par rapport à l’objet qu’on a échangé. La vente d’un objet précieux et d’une valeur sentimentale ne vaut pas la somme d’argent versé pour acquérir cet objet-là.

La diversité des biens dans les échanges

Le troc est le processus qui met en relation les clients ou les propriétaires de biens, qui souhaitent échanger un bien ou un groupe de bien contre un autre avec ou sans des services. Les biens qui sont au centre des échanges sont représentés généralement soit par des ressources minières, des services, des savoirs, des symboles, des terres ou des biens non matériels qui représentent aussi une forme de monnaie. Ces différents bien peuvent être soient divisibles ou non. Ils ont une valeur parfois inestimable et leur utilisation dans le temps impacte sur la nature du bien à percevoir en retour.

Les réseaux de troc

La valeur des objets est donnée en fonction des réseaux de troc dans lesquels vous vous trouvez. De plus en plus des plateformes naissent dans l’optique d’apporter l’occasion aux troqueurs de différentes catégories de trouver leur compte. Tous les objets ont de la valeur que ce soit des plantes ou même des aliments. On retrouve donc des plateformes ou les troqueurs peuvent échanger des plantes, des semences ou même des arbustes. Aussi, des plateformes communautaires virtuelles; des plateformes dédiées uniquement au troc entre les entreprises. Des trocs partis entre communautés. Au-delà de la valeur attribuée à chaque bien matériel que l’on possède, ces réseaux d’activité de troc encouragent toute une consommation responsable, une économie de don et une consommation collaborative entre citoyens.

Cliquez pour voter pour cet article
[Total: 4 Moyenne: 4.8]